Nogaro en Armagnac

La commune de Nogaro en Armagnac se situe dans la région Midi-Pyrénées. Appartenant au département du Gers, les habitants sont dénommés Nogarolins et Nogaroliennes.

Nogaro en Armagnac a la particularité de disposer d’un aérodrome. Ce dernier est situé au nord de la commune, et demeure ouvert à la circulation aérienne publique. De nombreux appareils issus de l’aviation légère l’empruntent, dans le cadre d’activités de loisirs et de tourisme (une idée de sortie à Lyon par exemple). Parmi eux, se trouvent des hélicoptères, des planeurs ou des ULM notamment.

Le ruisseau Saint Aubin qui part ensuite en direction de l’Adour traverse Nogaro en Armagnac.

Histoire de Nogaro en Armagnac

L’histoire de la commune est riche et très intéressante.

Austinde, l’archevêque d’Auche en 1055 acquis Nogaro à un vassal du comte d’Armagnac, et obtint la consécration de son église dès l’année suivante.

Par une position traversante entre les villes d’Auch, Toulouse, Eauze ou Toulouse, la commune fît payer un péage aux nombreux marchands qui y passèrent. Nogaro en Armagnac bénéficia ainsi de riches victuailles.

La ville était centrale en Bas-Armagnac, avec une forte influence religieuse où se tinrent de nombreux conciles, ainsi que la création du couvent des Cordeliers (1250). Plus tard, ce dernier sera doté d’un collège, au XVIème siècle, qui subira les foudres protestantes de Montgomery en 1569. Après les ravages de la guerre civile du 17ème siècle, le couvent des Capucins verra le jour, avant qu’un tremblement de terre ne le détruise.

La prédominance religieuse des lieux prend un sens encore plus fort à travers son lien avec le pèlerinage de Compostelle. En effet, la via Podiensis passe par Nogaro sur Armagnac, dans le cadre de l’itinéraire entre Barcelonne-du-Gers et Manciet.

Attractions

A Nogaro, il est possible de profiter de la tradition locale, à travers les courses landaises. Celles-ci ont lieu lors de la Corne d’Or, le 14 juillet. Toutefois, il est aussi possible d’assister à ce spectacle pour le moins sportif le 15 août.

Autre attraction du cru, les vins de la région. Ainsi, inclus dans le Bas-Armagnac, le canton de Nogaro permet d’obtenir des vins ayant un faible degré et une acidité prononcée, par l’intermédiaire de culture sur les collines qui produisent des raisins très parfumés, en raison du climat humide et doux. Le rendu est parfait pour des eaux de vie notamment. En plus des armagnacs, le vignoble produit des vins rouges et des cabernets francs de qualité.

Nogaro en Armagnac est doté d’une église gothique. L’église Notre Dame de Bouit est, selon la légende, issu de la volonté du propriétaire d’un bœuf nommé « Bouët ». Véritable lieu de pèlerinage, l’architecture et la conservation des lieux méritent vraiment une attention particulière dans l’usure du temps ne semble pas avoir de prise sur l’édifice.

L’église romane de la Collégiale Saint-Nicolas qui date du XIIème siècle est inscrite aux monuments historiques. Parmi ses spécificités, son clocher en pierre blanche qui est orné de reliques, ainsi que d’un vitrail représentant le couronnement de la Vierge par la Sainte Trinité. Cette œuvre serait signée d’Arnaud de Moles.